FAQ Implanto

  • La pose d'implants dentaires est-elle douloureuse ?

L’intervention se déroule sous anesthésie locale, vous ne sentirez donc rien pendant la pose des implants.
Dans la grande majorité des cas, les implants sont très peu douloureux après l’intervention et des antalgiques (médicaments contre la douleur) vous seront prescrits pour l’éviter.
Vous pouvez être légèrement enflé le lendemain de l’intervention et cela résorbera en quelques jours.

 

  • Combien coûte la pose d'implants dentaires ?

Dans le cas d’une seule dent manquante, le coût d’un implant est comparable à celui d’un bridge de 3 éléments en céramique.
Dans les autres cas, le traitement par implants est un investissement qui vous procura un confort et une qualité de vie bien supérieur aux traitements traditionnels.
Leur fiabilité et longévité exceptionnelle vous éviteront bien des dépenses ultérieures pour vos dents.
Dans tous les cas un devis vous sera remis avant le traitement et le règlement pourra être réparti durant la durée prévisible du traitement.

 

  • Combien de temps dure le traitement par implants dentaires ?

Le traitement par implants n’est pas une course du 100 mètres, mon but est de finir le marathon.
Les implants nécessitent une période de « mise en nourrice » de 3 à 4 mois avant la réalisation de la prothèse.
Une solution provisoire pour remplacer vos dents pendant cette période est envisageable.
Au total, il faut compter 4 à 5 séances (y compris les visites de contrôle) sur une durée de 4 à 8 mois pour l’intégralité du traitement.

 

  • A quel age peut on faire des implants dentaires ?

Pour le jeune patient, on attend en général la fin de la croissance osseuse pour poser des implants.
Il n’y a pas de limite d’âge tant que votre santé est bonne.
Il existe certaines précautions à prendre en fonction de votre état de santé et du traitement médical que vous suivez mais très peu de contre-indications absolues.

 

  • Les implants dentaires présentent-ils des risques ?

Comme tout acte médical, les implants comportent des risques.
Le principal risque est infectieux, c’est la raison pour laquelle l’intervention se déroule dans des conditions d’asepsie optimale et que l’on vous prescrit des antibiotiques pour encadrer le geste implantaire.
Les autres risques sont liés aux conditions anatomiques et vous seront détaillés en fonction de votre cas.
Les taux de succès implantaires sont néanmoins très élevés avec environ 98 % de réussite à 10 ans.